Commission fédérale chargée de juger les possibilités de traiter les personnes internées à vie

Berne. Le Conseil fédéral a nommé mercredi les membres de la commission fédérale chargée de juger les possibilités de traiter les personnes internées à vie. Cette commission indépendante se compose de dix spécialistes de la psychiatrie forensique provenant des différentes régions du pays et sera présidée par Ariel Eytan. Elle assistera les autorités cantonales dans l’évaluation des possibilités de traiter les personnes internées à vie.

Les dispositions légales relatives à la mise en œuvre de l’initiative sur l’internement à vie sont en vigueur depuis août 2008. A ce jour, une seule personne a subi une condamnation entrée en force à un internement à vie. La commission prêtera son concours aux autorités cantonales pour déterminer s’il existe de nouvelles connaissances scientifiques qui permettraient de traiter la personne internée à vie de manière qu’elle ne représente plus de danger pour la collectivité.

Rattachée administrativement au Département fédéral de justice et police, la nouvelle commission se compose de personnes exerçant une activité dans le domaine de la psychiatrie forensique en Suisse. En voici la liste:

  • Ariel Eytan, privat-docent, dr méd., président
  • Tamás Czuczor, dr méd.
  • Philippe Delacrausaz, privat-docent, dr méd.
  • Anna D. Gerig, dr méd.
  • Marc Graf, privat-docent, dr méd.
  • Elmar Habermeyer, privat-docent, dr méd.
  • Thomas Knecht, dr méd.
  • Maria Luisa Müller, lic. en psychologie clinique
  • Frank Urbaniok, professeur, dr méd.
  • Suzanne von Blumenthal, dr méd.

Dernière modification 15.05.2014

Début de la page

Contact

Office fédéral de la justice
Klaus Schneider
Bundesrain 20
CH-3003 Berne
T +41 58 462 73 45
F +41 58 462 78 79

Imprimer contact

https://www.rayonverbot.ch/content/ejpd/fr/home/actualite/news/2014/2014-05-15.html